Automne

automneb1

1

C’est l’automne, et, le matin, le brouillard cache le lycée, on part vers un vide, vers un blanc…

automne2b1

2

Tête la première, nous nous sommes lancés ce matin, puisque « à coeur vaillant rien d’impossible », nous n’avons pas tremblé devant cette première épreuve du concours blanc. En voyant le texte, pas plus civilisationnel que ça, nous avons hésité entre trancher la gorge du prof d’anglais ou nous passer la corde au cou. Mais finalement nous avons dompté les fureurs de ce coup de sang, et gardé les pieds sur terre. Et à l’issue d’un douloureux corps à corps, nous avons vaincu, sinon le texte, au moins les six longues heures de l’épreuve… Puis nous sommes retournés à la bibliothèque pour se plonger la tête dans le Démier.

automne3b1

3

Parfois je me sens jeune: le prof de philo a dit que ce sont les enfants de moins de 4 ans qui voyant que ça ne marche pas quand ils appuient sur un bouton, demandent à leurs parents de le faire pour eux. Oups… La prof de LM a dit que si on faisait la grimace en entendant parler de la gangrène il fallait retourner à la Bibliothèque rose pour les moins de 7 ans. Oups… J’ai regardé Aladdin la semaine dernière… Je me sens jeune.

automne4b1

4

Il pleuvine, juste une bruine légère et grise, humide et vaporeuse. Souffler dans ses mains pour ne pas avoir froid puis, finalement, acheter un capuccino et voir le petit nuage de fumée au-dessus, transparent et chaud. Se brûler les lèvres en buvant trop vite parce que le prof est là et qu’il faut rentrer. Cacher le gobelet sous le bureau. Puis dehors à nouveau, marcher dans les feuilles comme dans les vagues à la mer. Regarder les arbres qui lancent leurs petites flammes jaunes et oranges sur le gris du ciel qui essaie de les éteindre. Aller au cinéclub et pleurer parce que Proust est mort et qu’il n’écrira rien sur ces feuilles-là. Rentrer dans le brouillard plus obscur du soir.

automne5b1

5

Manger à la cantine le soir, c’est tout un sport. Première manche: arriver assez tôt pour être devant les portes afin de pouvoir s’engouffrer triomphalement dans l’antre d’Ali Baba quand l’heure magique (19h dans cette version revue et corrigée des contes de notre enfance) sonnera. Deuxième manche: hésiter entre une entrée inqualifiable verte et une inqualifiable entrée jaune. Se décider pour de la soupe non identifiée, donc à défaut de connaître le parfum on connaît la nature. Troisième manche: le repas, et la table de 911, où se mêlent discussions politiques, prédictions sur le prochain sujet d’histoire (accompagnées en général des cris de ceux qui ne veulent surtout pas y penser), dérives plus ou moins douteuses, interrogations sur les liens entre khâgne et intellectuels, sur le mariage, sur les mérites comparés de nos régions originelles, hurlements effarouchés quand le repas est vraiment trop mauvais, potins sur la vie intime des profs … Puis on s’envole tous pour rejoindre nos domiciles respectifs, déjà happés par la nuit. Prochain match, le lendemain.

theb1

6

« 14 ans, ce n’est pas énorme… enfin pour vous oui, parce que vous êtes des bébés. » Grem
« La Bastille a été très utile aux philosophes, c’était un label d’authenticité philosophique. » Grem
« Saint-Simon il aimait écouter aux portes, regarder par le trou de la serrure, par-dessus l’épaule… enfin non, parce que vu comme il était petit, je ne vois pas par-dessus l’épaule de qui il aurait pu regarder. » Grem
« Je ne peux penser qu’avec un crayon… enfin, un stylo… Il faut qu’il soit à encre en plus, enfin, des conditions aberrantes, comme si j’étais un écrivain… » Grem
« Je suis Grimal… Un: je ne prends jamais pour un homme, deux: je ne me prends jamais pour un GRAND homme… donc c’était le verbe suivre. » Grem
« Il y a quelque chose dans la vie qui vous échappe si vous n’avez pas de chat. » BP
« Il faut croire à la forme. » BP

Publicités

~ par V. sur novembre 22, 2008.

6 Réponses to “Automne”

  1. Les photos sont magnifiques…
    Les textes sont sublimes…
    Et –
    « “Il y a quelque chose dans la vie qui vous échappe si vous n’avez pas de chat.” BP »
    Oui, exact.

    J’adore.
    xoxoxo

  2. j’adore les photos et ces moments de vie partagés. =)

  3. Marcher sur les feuilles, (mais même avant, pieds nus sur l’herbe ou la terre) ah oui: il y a tellement des jois dans la vie.

    Tu m’en as procurée une ce matin: en écrivant un commentaire sous un des textes que j’aime le mieux de mon journal. C’était si dur de la traduire et y mettre tout le vraie pathos et douleur qui avait finalement débordé sur papier ce jour.

  4. Tu as oublié la réflexion sur Barbie ! Ma foi, en vieille moraliste de l’immoralité que je régulièrement prove to be, je ne dirais qu’une chose : se sentir jeune, c’est une preuve de vieillesse. L’enfance est insaisissable, commencer à la nommer ou à l’évoquer, c’est déjà l’avoir perdue. Cette méditation que je devine amère ne peut témoigner que d’une aridité précoce de l’âme ! (Il est bien entendu que je ne dis cela qu’avec amour, oh oui !) Quant à tout ce qui me concerne, moi et le gang des dauphins égarés de la 911 : c’est absolument formidable !

  5. Nous, la vie, les repas ! les réflexions ( et non pas reflection, comme a odieusement tenté de me le faire croire ce cher Maistre B*P*) sempiternelles de nos charmants maîstres de sciences et de pensée ! Quelle poésie immanente dans ce fourmillement spontané de la chose. Et puisque l’élan lyrique (que Pascal l’indispensable aurait sans doute condamné) m’y pousse, voilà un cri du cœur : comment autant de moments pénibles et ennuyeux peuvent-ils donc passer si vite et laisser un aussi bon souvenir ?!
    Amen.

  6. Han ! Les photos sont folles ! J’aime.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :