Absence

Once upon a time

Il y a toutes les pièces vides où tu n’es pas
Toutes les scènes qui ne seront pas
Tous les gestes que je ne ferai pas,
Et ton ombre sur le mur des possibles.

Il y a les temples où ta voix résonne
Les échos de tes rires et les paroles mortes
Il y a tes mille mots mille fois redits,
Et ceux que je ne dirai pas.

Il y a tous les instants où tu n’es pas
Tous les visages que tu vois sans moi
Et ces mille choses que tu ne sauras pas.

Et il y a toi, toujours gouffre amer,
Toujours miroir trouble au-delà du monde,
Toujours chimère, choyée comme un enfant.

Publicités

~ par V. sur novembre 28, 2007.

Une Réponse to “Absence”

  1. Très beau poème, très touchant… J’aime beaucoup ce que tu écris. Vraiment beaucoup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :